NAMCHI

Publié le par Mireille

Vendredi 16 mai: arrivée à Namchi, gros village du sud du Sikkim, commercial mais pas encore touristique, malgré la construction sur une colline d'une statue de 45 m de haut de Padmasambhava, le moine qui a converti le Tibet au bouddhisme. En parcourant la ville, nous interceptons le regard curieux, amusé , mais sympathique des habitants.

En visitant un monastère, nous rencontrons un jeune moine curieux de nous, de la France, de notre religion, des grands courants chrétiens. Lui nous parle de la sagesse, de la méditation...Tout cela sur le toit d'un monastère avec une vue fantastique.


Dimanche 18 mai: il faut quitter le Sikkim... Nous faisons une étape à Siliguri, ville de la plaine où nous retrouvons la chaleur, l'activité débordante des Indiens, les marchés, les petites échoppes où l'on mange à volonté pour quelques roupies... mais aussi les bidon-villes, la saleté des rues, les mendiants.


Lundi 19 mai: en allant prendre l'avion pour Delhi, le ciel devient brusquement noir, un vent fort se lève et un violent orage éclate. Il ne dure pas longtemps, mais c'est impressionnant. La circulation s'arrête partiellement, les Indiens s'abritent ou ils peuvent, sans pour autant paniquer. Conclusion: notre avion a du retard, nous allons arriver de nuit à Delhi et on prévoit une arrivée galère!

Commenter cet article