Mayerling, le beau Danube bleu, la forêt viennoise...

Publié le par Mireille

Prolongeant notre rencontre avec la famille Hasbourg, nous nous rendons à Mayerling, à une quarantaine de km de Vienne. Nous traversons une vallée romantique, selon les guides. C'est vrai que c'est très joli. Là, le prince héritier, Rodolphe, fils de François Joseph et de Sissi aimait venir chasser., et disposait d'un pavillon de chasse. Et c'est là que s'est déroulé le drame dont vous avez entendu parlé: Rodolphe et sa jeune maitresse ont été retrouvés morts, tués par une arme à feu. L'hypothèse la plus vraissemblable est un suicide, mais des historiens ont envisagé la thèse de l'assassinat par les services secrets. François Joseph a tout fait pour étouffer ce drame, l'enquête a été bâclée, Marie Vetsera enterrée à la sauvette, et la version officielle n'a trompé personne: le prince était seul et s'est tué dans un moment de folie. Le pavillon a été rasé, et remplacé par une chapelle.

Mayerling, le beau Danube bleu, la forêt viennoise...

En revenant, nous visitons une ancienne mine de gypse dans laquelle un lac souterrain s'est formé. C'est très impressionnant.

Mayerling, le beau Danube bleu, la forêt viennoise...

Retour à Vienne,près du Danube. Les bords du fleuve ont été aménagés en lieux de loisir et de promenade. C'est une belle zone verte à la limite de la ville, accessible en métro et en bus. A ce propos, les transports en commun sont remarquablement bien organisés, et peu chers. Il en résulte une circulation en ville peu dense, fluide, et où piétons, cyclistes (très nombreux), automobilistes se respectent.

Mayerling, le beau Danube bleu, la forêt viennoise...Mayerling, le beau Danube bleu, la forêt viennoise...

Publié dans Sur les pas de Mozart

Commenter cet article