RETROUVAILLES

Publié le par Mireille

 

Lundi  22 nous faisons étape à Mac Leod Gang. Levillage  tibétain est plus calme que lors de notre passage en 2008 au moment des JO de Pekin.

Mardi, nous arrivons à l' école des réfugiés tibétains de Bir, ou nous retrouvons avec joie notre filleul Tashi.

Nous passons de bons moments avec lui, à discuter, nous ballader, faire du shopping.

 

P1020034P1020050

Il est toujours aussi cool mais moins timide. Il n 'a pas encore fait de choix de metier.Un de ses oncles, moine en Inde, voudrait bien que Tashi suive le même chemin, ce qui ne semble pas l'interesser particulièrement. Tout le reste de sa famille, qu'il n'a pas vu depuis 8-9 ans, est au Tibet.

Le lendemain de notre arrivée, l'école fêtait le 24ème anniversaire de sa création. C'était donc un jour férié et une cérémonie s'est déroulée le matin avec spectacle et discours. En tant que modestes sponsors, nous faisions partie des invités d'honneur. Le spectacle, composé de musique et de danses traditionnelles tibétaines, était executé par les enfants et les ados de l'école. Nous avons été enthousiasmés par la qualité de la prestation. Nous avons pu discuter avec Dominique, médecin belge bénévole et Monique, responsable d'une ONG luxembourgeoise qui finance plusieurs projets dans les villages d'enfants tibétains. Elles sont très engagées dans l'aide aux réfugiés.

Nous avons quitté Bir vendredi. Le moment du départ a été difficile pour Tashi et pour nous. Sans doute, nous reviendrons.P1020065

Commenter cet article