ANIMATIONS A VALSENESTRE-

Publié le par Mireille

07/08/08


Aujourd'hui, jour de pluie... Nous attendons une éclaircie pour aller faire un tour aux champignons.

Nous avons eu plusieurs animations dans notre petit village:

 

  • Le défi de l'Oisans: une cinquantaine de concurrents font en courant le GR54 en une semaine. Quelques uns avaient l'air de marcher sur des oeufs, mais la plupart étaient en bonne forme à l'arrivée de l'avant dernière étape. Les bâtiments de Montagne Pour Tous ont été « réquisitionnés » pour le couchage et les massages... Ambiance sympathique.


        - Héliportage: une cabane de berger va se construire, en altitude, à gauche du grand vallon. Tous les matériaux                ont été héliportés: sable, graviers, sacs de ciment, une caravane, réserve d'eau...Les rotations sont                              spectaculaires, pas une seconde de perdue.
                Le village, et surtout les enfants,sont réunis pour admirer la performance et la précision du pilote.

         
          - Histoire Belge: plusieurs voisins Belges viennent régulièrement ici. Ils ont organisé une soirée conviviale                 autour de bières flamandes et  wallones, et de frites. Tout le village était convié, et chacun avait amené un                 petit quelque chose à grignotter ou à boire. Nous avons fait la connaissance de plusieurs personnes qui                 viennent à Vals depuis des années, 78 ans pour le plus ancien!  Il y avait là plusieurs générations, car,c'est               l'effet Vals",ceux qui sont venus enfants, reviennent plus tard. les derniers locataires des marmottes,                          parents de 4 ados, étaient venus en camp.

 

Fin de journée: nous avons trouvé quelques pieds de moutons et des lactaires délicieux... mais, naturellement, nous ne vous dirons pas à quel endroit.





JARDIN ALPIN

Le jardin alpin est à l'abandon... Son animateur, âgé de 81 ans, ne souhaite plus s'en occuper. Nous décidons de prendre son relais. Il nous guide dans le désherbage et nous montre les différentes espèces à préserver (au moins une quarantaine de plantes plus ou moins rares). Après trois jours de travail et huit brouettes bien pleines de « mauvaises » herbes, le jardin reprend un aspect plus en harmonie avec les autres jardins du village. Occupation très instructive qui nous permet de mieux connaître la flore alpine et de bavarder avec les habitants ou les randonneurs de passage.

 


















Commenter cet article

Paul et Michelle MEDARD 12/08/2008 13:43

Merci de nous faire partager vos journées montagnardes avec activités variées et enrichissantes.
Notre séjour en Tarentaise où nous avons un studio nous a permis de nous reposer, de marcher, de faire des rencontres amicales, de ramasser des myrtilles et champignons : lactaires, girolles, rozites caperata (pholiote ridée). Le mauvais temps arrive et vous promet de belles récoltes. Ici c'est l'automne avant l'heure et le pire est à venir paraît-il...
Amicalement,
Les Médard