SIKKIM ... Bouddhisme et coup de coeur

Publié le par Mireille

Samedi 10 mai, visite du monastère de Rumtek, un des plus importants du Sikkim, résidence du Karmapa, 3ème personnalité du bouddhisme, après le dalai lama et le penchen lama. Le 17ème karmapa s'est évadé du Tibet en 2000.
 Le lendemain, nous visitons l'institut de tibétologie, chargé de promouvoir la culture tibétaine. C'est aussi un important musée ou  sont rassemblés de nombreux livres, peintures, objets sacrés dont 2 bols fabriqués avec des cranes humains...
Nous allons nous diriger vers l'ouest, région montagneuse et sauvage où se trouvent les plus anciens monastères. Nous évoquons souvent le bouddhisme, mais d'une part c'est la religion officielle du Sikkim et d'autre part cette culture nous intéresse.

Mardi 14 mai: depuis dimanche, nous sommes à Pelling, 2083m, petite ville de montagne en pleine forêt. Les pics autour avoisinent les 4000-5000m, avec toujours à l'ouest, la chaîne du Kantenjunga dont nous nous sommes rapprochés. Cette région nous plaît énormément. Nous randonnons au milieu des bananiers, des bambous, des pins, des fougères arborescentes et autres arbres inconnus, avec, par ci par là, quelques orchidées.
Les montagnes sont parsemées d'habitations entourées de fleurs, de petits champs de maïs, et de drapeaux à prières. Le Sikkim est une région à part, très respectueuse de l'environnement, les gens sont serviables et calmes... Voua avez compris, nous avons un coup de coeur pour cet état.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Celine Quagliata 14/05/2008 08:47

bon alors j'ai révisé et dans cette belle "vallée du riz" on récolte aussi la cardamome, épice utilisée dans toute l'asie et l'orient, on l'utilisait aussi en occident pour fabriquer l'hypocras... Est ce qu'on parle des "routes de la soies" là-bas, où s’échangeait les cultures, les technologies, où se mêlaient les religions...?