Les dernières étapes

Publié le par Mireille et Guy

De Cassagnas à St Germain de Calberte: c'est une petite étape facile, au milieu des forêts de pins et de châtaigniers. Nous rencontrons quelques traces préhistoriques: une sépulture, un dolmen.

Les dernières étapes
Les dernières étapes
Les dernières étapes

A l'arrivée, alors que nous prenons une petite bière, nos habituels compagnons d'étape nous rejoignent: Michelle, Christian, Josette et Robert. Nous allons terminer ensemble la traversée des Cévennes.

De St Germain de Calberte à St Jean du Gard: nous traversons des espaces en terrasses, aujourd'hui envahis par des genêts, des arbustes, des arbres, mais qui, jusqu'au XIXème siècle étaient cultivés. L'élevage du ver à soie a été pendant quelque temps une source de revenus du principal village de cet endroit , au nom charmant de St Etienne Vallée Française. Les touristes ont remplacé les vers.

Les dernières étapes
Les dernières étapes

La principale difficulté de la journée est le franchissement du col St Pierre. Voyez nos airs fatigués, au sommet du col.

Stevenson s'est arrêté à St Jean du Gard, où il a revendu son ânesse, et s'est rendu à Alès en diligence.

Dans notre petit groupe, les fans de Stevenson décident de suivre son exemple , d'arrêter de marcher à St Jean du Gard, et de continuer avec les diligences à moteur. Les autres partent en version allégée, sans même un appareil photo, donc il faudra nous croire sur parole si on vous dit que c'était une étape difficile: nombreux mamelons, rochers à escalader, descentes raides... sous un soleil de plomb. Mais nous avons eu des vues superbes sur les Cévennes.

Le soir, nous avons terminé cette randonnée dans un très bon restaurant, avant de repartir le lendemain pour Cour et Buis et Peaugres.

Pour nous, fin de 12 jours de marche dans une belle région peu peuplée, rurale et accueillante.

Les dernières étapes

Commenter cet article