MONT ABU

Publié le par Mireille et Guy

MONT ABU Après 12 heures de bus, nous arrivons à Mont Abu, une station climatique, à 1200mètres d'altitude. C'est bien plus riche que tous les petits villages traversés dans la plaine. Ici, les Indiens viennent en villégiature, en lune de miel, et aussi en pèlerinage, car c'est un haut lieu de jaïnisme. La ville est au bord d'un petit lac où les Indiens viennent faire du pédalo , se photographier, et nous photographier.

Cette ville est aussi le siège de la Brahma Kumaris Spiritual University, communauté qui veut instaurer la paix universelle par le méditation et la transmission de connaissances. D' après eux, une ère paradisiaque va débuter bientôt. Les membres sont tous habillés de blanc et très sociables.

Puis, comme nous sommes en montagne, nous faisons un treck avec un guide et deux autres Français. Nous allons dans un parc protégé, où vivent des ours, des léopards, des cerfs... Nous ne verrons de ces animaux que les traces, mais les paysages valent le déplacement. Notre guide, passionné par la nature , est en colère contre ses compatriotes pas respectueux de l'environnement et est pessimiste pour l'avenir, contrairement aux hommes en blanc.

Nous avons aimé ce séjour un peu plus au frais, dans une ville de seulement 22000 habitants.

MONT ABU MONT ABU
MONT ABU

Publié dans Inde 2015

Commenter cet article

fanny 21/02/2015 12:24

quel bonheur de voyager avec vous!! j'avais un peu "décroché" et n'apprend qu'aujourd'hui vos déboires de bagages et d'argent! une belle petite frayeur j'imagine. Olivier et les filles rentrent demain d'une semaine au ski avec Céline et les enfants. je crois comprendre que ça rigole beaucoup, ça se couche tard, et ça préfère aller manger des pizzas que de parler à maman au téléphone! de vraies vacances réussies! on vous embrasse, profitez de votre dernier we!

Mireille et Guy 22/02/2015 12:25

Pauvre Fanny, seule a la mqison pendant que le reste de la famille fait la fete.
On vous embrasse tous.

Josette 16/02/2015 18:32

Malgré quelques petits "aléas" de parcours, vous semblez toujours apprécier beaucoup la vie dans ce pays.
Merci de nous faire profiter de ces belles ballades.
A bientôt !
Josette