Bikaner

Publié le par Mireille

Un dromadaire à Bikaner
Un dromadaire à Bikaner

Après 5 heures de bus, à travers des paysages plats et assez désertiques, nous arrivons à Bikaner, la ville des dromadaires. Ils sont utilisés comme animaux de trait. Nous logeons dans la vieille cité, un lieu pittoresque, aux ruelles étroites, bordé d'échoppes et de petits ateliers, très animés, comme partout. Notre guest house est particulièrement jolie, bien décorée et le propriétaire est aux petits soins pour ses hôtes. Les repas sont délicieux, non épicés, ce qui nous change un peu.

Le premier jour, nous visitons le centre de recherche du dromadaire, où 300 dromadaires sont suivis pour l'amélioration de la race. Nous poursuivons avec un temple hors du commun : une petite colline de béton, où les statues des dieux ressemblent à des personnages de Walt Disney. Au passage, nous nous arrêtons au cénotaphe de Devi Kund, qui rassemble une centaine de tombes de Maharajas, en grès rouge et en marbre. Les plus récentes sont plus modestes, depuis qu'Indira Gandhi a coupé les vivres aux souverains dans les années 70.

Le lendemain, grande aventure, nous allons au Karni Mata Temple, le temple des rats. Ces charmantes bestioles sont sacrées, vénérées, nourries et se promènent en toute liberté dans le temple sans s'occuper des nombreux pèlerins. Pour nous, plus habitués à les nourrir avec de la mort-aux-rats, c'est assez surprenant de voir les croyants leur donner des grains et parfois se prosterner devant eux. Puis, comme tout bon touriste, nous visitons le fort de Junagarh qui remonte à 1593. Les pièces intérieures sont superbes. La visite se fait obligatoirement avec un guide. Nous étions seuls au milieu d'un groupe d'Indiens, le guide s'est spécialement occupé de nous et la visite était intéressante.

Pour notre dernier jour à Bikaner, nous nous aventurons dans le labyrinthe des ruelles et bien vite nous ne savons plus où nous sommes. Deux jeunes collégiennes viennent à notre secours et nous amènent voir un temple familial. Puis, elles décident de nous servir de guide, avant la reprise des cours. Elles s'amusent beaucoup, recrutent une amie, et nous voilà partis tous les cinq vers le Lalgarh Palace...

BikanerBikaner
Bikaner
BikanerBikaner

Publié dans Inde 2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nico 12/02/2015 07:25

Pensez à me ramener deux ou trois dromadaires pour la ferme ;)