Du Puy à Les Estrets

Publié le par Mireille et Guy

Nous quittons le Puy en compagnie d'une soixantaine de pélerins. Nous en rencontrerons quelques uns sur le chemin. La 1ère étape sans difficultés nous mène à St Privat d'Allier, au bord des impressionnantes gorges de l'Allier. Puis, nous nous dirigeons vers Saugue, le pays de la bête du Gévaudan, dont le souvenir est toujours bien présent, et exploité. Mais il y aussi une magnifique tour, la tour des Anglais, qui fut assiégée au cours de la guerre de cent ans. 10 km plus loin, nous arrivons à la ferme de Marinette où nous avons réservé une nuitée avec repas. Nous sommes accueillis par une mamie très dynamique qui nous sert un super repas avec, entre autres, une omelette aux cèpes!!!!!!!!!!!! Son fils et sa belle fille fabriquent des fromages, et ils nous font tout visiter: l'étable, le labo, le point de vente . Une étape particulièrement conviviale passée en compagnie de deux autres pélerins. Au fur et à mesure que nous avançons dans le chemin, nous nous apercevons que tous les pélerins ont la foi, et que nous sommes les seuls "infidèles", mais cela ne gène personne.

Cette étape a été assez longue (28km), et 600 m de dénivelé. Un peu dur pour Chantal!

Nous n'avions pas les mêmes rythmes de marche, mais la différence s'accentue, et nous décidons d'un commun accord de poursuivre la route à nos rythmes respectifs.

Ce soir, surprise agréable, nous nous sommes retrouvés dans le même gîte après une étape de trente km et quelques gouttes de pluie. Nous sommes maintenant dans l'Aubrac. Nous avions déjà entendu parler de ses beaux paysages sauvages, et nous ne sommes pas déçus. Demain, nous continuons notre progression : plus que 1459 km.

LA BETE
LA BETE

LA BETE

Publié dans Compostelle

Commenter cet article

Stéphanie 04/07/2014 11:20

Je vous souhaite à tous une bonne route, même si elle n'est plus commune...
Maman, nous avons bien reçu ta carte postale ! Merci infiniment !
Nous continuerons de suivre vos aventures régulièrement.
Bon courage !