De Bach à Lectoure

Publié le par Mireille et Guy

En route pour Cahors, notre route croise celle de Christiane et Gilbert qui , après quelques jours passés en Dordogne vont à Cannes. C'est un grand moment de bonheur partagé. Nous avons aidé le hasard avec cartes et portables.

De Bach à LectoureDe Bach à Lectoure

A Cahors, nous prenons une chambre d'hôte chez Pierre. La chambre est royale et Pierre très chaleureux nous donne de bons conseils pour la visite de la ville et le resto du soir. C'est une ville où l'on se sent bien, avec un quartier médiéval intéressant et de jolis jardins secrets.

De Bach à LectoureDe Bach à LectoureDe Bach à Lectoure

Le lendemain, dimanche 13, nous quittons Cahors sous la pluie, pour arriver sous la pluie à Montcuq: prononcez Moncuque. Ensuite, nous nous dirigeons vers Durfort Lacapelette, le paysage devient moins sauvage et nous longeons des champs de tournesol, de blé, d'arbres fruitiers. Au gîte nous passons une soirée très agréable avec un couple de la Marne. L'étape suivante nous mène à Moissac , et nous faisons un peu de tourisme. Nous visitons le très beau cloitre et l'abbatiale avec une jeune guide bavarde et amusante...et cultivée. Ce cloitre a eu son lot de misères: les têtes des saints et martyres des chapitaux ont été martelés sous la révolution, ce qui n'a rien d'exceptionnel , mais, plus grave et plus rare, il a failli être démoli par une voie de chemin de fer, qui finalement passe juste à côté sur l'emplacement du réfectoire des moines.

De Bach à Lectoure

Nous logeons au gîte de la petite lumière qui surplombe la ville. Nous y rencontrons deux Allemands, l'un à vélo, l'autre à pied que nous retrouverons en marchant et au gîte suivant. C'est habituel sur le chemin, et nous avons déjà fait de telles rencontres, et c'est ce qui fait une des caractéristiques de ce parcours.

Le lendemain, nous longeons le canal des deux mers, c'est très cool, très plat et très ombragé.

De Bach à Lectoure

Le soleil est revenu, et bien revenu: c'est la canicule! Sur la route un panneau nous annonce Compostelle à 999 km.... Peut être, mais aucun document ne donne le même chiffre sur la distance totale ou la longueur des étapes. Peu importe nous poursuivons notre route.

De Bach à Lectoure

Publié dans Compostelle

Commenter cet article

Robesse Pierre 20/07/2014 20:42

Avez vous déjà rencontré dieu ou c'est pour plus tard? ;-)

Guy Bonneton 19/07/2014 12:47

les raybans, ça fait plutôt pèlerin branché.

blague à part, si vous avez des températures comparables à celles que nous subissons en Ile de France (hier le thermomètre de la voiture, garée au soleil, affichait 39!), pensez à vous hydrater.

bon courage.

Jacques 21/08/2014 21:42

Les 39° évoqués par Guy c’était il y a un mois, quand c'était l'été ici. Hier il faisait 11° le matin.... comme le vin ordinaire !!